Pourquoi un portail de films destinés aux enfants ?

A quoi sert-il de voir des films ?
Que propose-t-on aux enfants ? Quels choix ont-ils ?
Pourquoi des films muets ? Pourquoi des films gratuits ?

Partager notre passion : les enfants et le cinéma

Enseignants de l'école primaire et producteurs de films d'animation, notre travail nous a conduits à nous intéresser à la dimension éducative des films et des courts-métrages pour le jeune public.

Christophe Defaye

Christophe Defaye
Co-fondateur de AOKIstudio, Christophe travaille depuis 15 ans à Tokyo comme directeur artistique et, passionné par le cinéma jeune public, participe à des festivals de films pour enfants en tant que membre de jury.

Olivier Defaye

Olivier Defaye
Producteur et réalisateur de courts-métrages, co-fondateur de AOKIstudio, Olivier partage sa passion pour la magie des images et intervient régulièrement à l'école de l'image des GOBELINS à Paris en tant qu'enseignant en section photo.

Marjolaine Rouzeau

Marjolaine Rouzeau
Dilpômée de l'école de l'image des GOBELINS en section photo, passionnée par l'éducation et l'influence des images sur les jeunes enfants, Marjolaine enseigne aujourd'hui à Paris en classe de maternelle.

Makiko Aoki

Makiko Aoki
Après un diplôme d'architecture sur le rôle de l'espace au cinéma, Makiko s'oriente vers la production de courts-métrages jeunesse pour AOKIstudio et s'occupe aujourd'hui du développement du site "Films pour enfants" au Japon.
Les enfants ont-ils le choix de ce qu'ils regardent ?
Des courts-métrages pour sensibiliser aux pratiques artistiques et accompagner les programmes scolaires de l'école primaire.

A quoi sert-il de voir des films ?

Le cinéma stimule la sensibilité artistique et contribue au développement intellectuel, sensoriel, affectif et au développement relationnel des enfants.

Les pratiques artistiques à l'école © Peter Jon Pearce. Sculpture extérieure du musée en plein air de Hakone, Japon.

Pendant la vie scolaire, les films créent des références communes, et permettent aux enfants, dès le plus jeune âge, d'apprendre à vivre ensemble et d'épanouir leur personnalité. Comme pour la littérature, la peinture ou la musique, le cinéma permet de se détendre mais aussi de se construire des goûts. Les élèves apprennent à avoir un avis sur ce qu'ils regardent. Chaque enfant peut décider quels sont ses films préférés, c'est le point de départ de la création.

Se construire des goûts

Notre portail de films pour enfants focalise sur la dimension poétique, sur l'originalité des univers visuels et nous souhaitons qu'il devienne un outil de sensibilisation et d'éveil artistique. Demandez aux enfants leur avis sur ce qu'ils regardent. Donnez leur envie de dessiner, de raconter des histoires, de partager leurs expériences, d'échanger leurs opinions, et d'inventer de nouvelles pratiques artistiques.

Pourquoi des films gratuits ?

Notre système éducatif insiste sur l'égalité des chances et la démocratisation culturelle. Au-delà des inégalités sociales, l'éducation artistique doit permettre à chaque élève l'égalité d'accès aux connaissances dans le domaine de l'art.
Les enfants apprennent à l'école mais aussi hors de l'école et choisir des films gratuits prend en compte les temps périscolaires et extrascolaires au même titre que le temps scolaire. La gratuité des films offre aux enfants la possibilité de revoir à la maison les films étudiés en classe.

L'égalité d'accès au septième art

Beaucoup de réalisatrices, réalisatrices et sociétés de production, mettent en ligne leurs films gratuitement sur Internet dans le seul but de partager la passion du cinéma. Les courts-métrages sont rarement des films commerciaux et aujourd'hui, il n'existe que peu de dispositifs et de modèles économiques qui permettent une viabilité financière.

Voir à l'école, revoir à la maison

Nous réfléchissons à la création d'un système de rémunération sur la base de subventions pour permettre aux réalisateurs de continuer à offrir les films gratuitement.

Pourquoi des films muets ?

Les longs-métrages muets ont pratiquement disparu des écrans mais la production de courts-métrages sans paroles est prolifique. Nous sélectionnons principalement des films muets, non pas parce que nous n'apprécions pas les chefs-d'oeuvre du cinéma parlant, mais parce qu'il nous semble que le cinéma muet donne la parole aux enfants.

Le Mécano de la General de Buster Keaton, scène de l'oeil © Buster Keaton et Clyde Bruckman. Long-métrage muet : Le Mécano de la General, 1926.

Faites l'expérience de regarder avec vos élèves ou vos enfants un film muet comme Le Mécano de la General de Buster Keaton et Clyde Bruckman (1926). Dès la première minute, le film muet se transforme en un film avec autant de dialogues que d'enfants ! Pas une seconde sans commentaires, interprétations, questionnements et rires des enfants.

Le cinéma muet donne la parole aux enfants

L'importance de l'univers sonore est de premier ordre avec le cinéma muet et étudier le rôle de la musique et des bruitages dans la mise en scène d'un film se révèle passionnant.
Amusez-vous avec les élèves à revoir un court-métrage les yeux fermés, très riche d'enseignements sur l'influence des sons sur les émotions et les effets dramatiques d'un film.

Pourquoi une sélection de films courts ?

Parce qu'il y en a très peu, étonnant, vu la quantité de films sur internet. Nous avons commencé par chercher des films pour les montrer à nos propres enfants.

De merveilleux court-métrages propices à l'éducation

Nous en trouvions beaucoup que nous aimions, mais il fallait surfer d'un site à un autre, sauvegarder les liens. Nous ne trouvions pas de portail permettant d'accéder aux films. Tant de ressources en ligne, supports éducatifs gratuits et merveilleux court-métrages propices à l'éducation et à la créativité des enfants, invisibles pour le grand public, les enseignants, les parents mais surtout les enfants !

D'autre part, beaucoup de réalisateurs et réalisatrices proposent leurs films gratuitement sur internet; mais il est, hélas, difficile pour les parents ou les professeurs de les trouver. L'objectif de notre sélection de films pour enfants est donc d'augmenter la visibilité des films et de guider les adultes dans les choix qu’ils font pour leurs enfants.

A partir de quel âge conseillez-vous de voir les films de votre site ?

A partir de 3 ans, et jusqu' à 99 ans ! En fait les films sélectionnés ne sont pas des films créés spécialement pour les enfants. Ce sont même plutôt des films destinés aux plus grands. C'est aussi cela qui nous intéresse avec ce portailde films : Proposer aux enfants des films qu'ils n'ont pas facilement l'occasion de voir.

Combien de temps pensez-vous qu'un enfant devrait regarder la télévision ou des films ?

La TV ? Cet outil ne permet ni de choisir le moment, ni le contenu...
Quant aux films pour les enfants de moins de 6 ans, 2 à 3 heures par semaine, et surtout avec les parents. Il ne faut pas simplement montrer des films aux enfants, il faut que ce soit un moment partagé avec les parents, les enseignants ou avec les amis, que cela permette de discuter.

Les enfants ont-ils le choix de ce qu'ils regardent ?

Comme pour les jeux vidéos, ce sont de merveilleux outils éducatifs, si on ne laisse pas les enfants seuls. Entre 6 et 15 ans, les enfants feront certainement le choix de regarder des films plus régulièrement mais nous pensons qu'il ne faut que cela devienne une activité ordinaire, il faut que cela reste un moment magique.

Pensez-vous qu'on devrait montrer un film même si l'enfant ne l'aime pas ?

Mange tes haricots verts ! Oui, c'est important. L'enfant peut ne pas aimer un film mais la diversité d'expériences est importante.

Quel film pour quel enfant ? © Christophe Defaye.

Par ailleurs, les goûts peuvent évoluer, mais même s'il n'aimera jamais les haricots verts, il y aura goûté.
Les blockbusters uniformisent très rapidement les goûts des enfants dès le plus jeune âge et nous pensons qu'il faut essayer très tôt de leur offrir plus de diversité, c'est vrai pour la littérature, la musique, les arts visuels, comme pour les repas.

Vous avez créé la série de questionnaires aux réalisateurs. Pourquoi ?

Le site n'est pas vu que par les professeurs des écoles, parents et enfants. De plus en plus de réalisateurs, directeurs de festival et autres professionnels de films le consultent.
Nous avions envie de découvrir et faire découvrir un peu de l'univers sous-jacent des films, les références conscientes ou inconscientes des réalisateurs et réalisatrices. A l'image du questionnaire de Proust et de son origine anglaise nommée "Confessions", ce questionnaire a pour objectif de dévoiler un peu les goûts et les aspirations des créateurs.


Les créateurs et créatrices de court-métrages pour enfants © Les réalisateurs et réalisatrices de films.

A la différence du questionnaire de Proust, il ne pose pas de questions sur le monde réel des créateurs (ex : ma vertu préférée, ce que j'apprécie le plus chez mes amis...) mais sur leur monde imaginaire (ex : le personnage de fiction que j'aimerais rencontrer, le monde de fiction dans lequel je n'aimerais pas vivre).
Ce questionnaire met en avant une partie des coulisses de la création : l'univers onirique des créateurs, les mondes imaginaires qui les influencent.

Quelques citations ?

"Par l’art seulement, nous pouvons sortir de nous, savoir ce que voit un autre de cet univers qui n’est pas le même que le nôtre et dont les paysages nous seraient restés aussi inconnus que ceux qu’il peut y avoir dans la lune."
Le Temps retrouvé, Marcel Proust

"Tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

"L'artiste a le pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans d'autres âmes."
Friedrich Nietzsche
Contactez-nous !

Partagez votre expérience, les activités créées en classe, la réaction des enfants ! Utilisez les films à thème comme outils d'accompagnement pédagogiques !